L'escalade en Corse : Récits et portraits

Cette page est un pot-pourri de récits historiques, de portraits et autres textes. Un seul point commun: l’escalade en Corse

Récits

La voie Finch

Le récit de la première ascension de la voie Finch en face est de la Paglia Orba par l’un des protagonistes: Alf B. Bryn.

L’ouverture de cette voie est généralement considérée comme l’acte de naissance de l’escalade en Corse.

Lire le récit.

Une petite histoire de l’escalade en Corse

La « petite histoire de l’escalade en Corse » telle que nous l’avons publiée dans notre topo Grandes voies de Corse édition 2021.

Lire le récit.

Portraits

Derrière une voie, il y a un grimpeur, passionné,  artisan de notre plaisir. En faisant leur connaissance, nous donnons une âme aux voies que nous grimpons.

Ces portraits sont tirés des topos Grandes voies de Corse et Bavella – Corsica. Escalades choisies.

Pierre Pietri

Pierre Pietri, alias Double Stone, a traversé aux avant-postes près de 50 ans d’escalade insulaire. Aussi actif et performant en TA qu’en falaise, il a marqué son histoire comme personne avant lui. Pierre nous a quitté en septembre 2020.

Lire le portrait

Jean-Paul Quilici

Guide depuis 1983, Jean-Paul Quilici a incarné la montagne corse. Figure médiatique,  il en été l’ambassadeur et a ouvert la voie à de nombreux insulaires.

Lire le portrait

Jean-Louis Fenouil

Quel grimpeur du Sud n’a jamais gravi une voie Fenouil. Dans les Calanques surtout, mais aussi à Cap canaille et enfin à Bavella. En plus d’être un équipeur inoxydable, il est aussi un auteur de topos prolifique.

Il nous raconte ici 45 ans d’amour avec le massif de Bavella.

Lire le récit