Topo d'escalade à Saint-Léger-du-Ventoux

escalade à Saint Léger - Graou dans la voie Péguig le Porkas
Escalade à Saint-Léger - Graou dans Péguig le Porkas (photo Mik@.G)

Le topo numérique Saint-Léger – Les Gorges du Toulourenc

Voir le topo sur l’application OmegaRoc

Le topo de Saint-Léger-du-Ventoux et ses alentours Escalades dans la vallée du Toulourenc répertorie près de 800 voies réparties sur trois communes. La qualité de grimpe, la beauté des voies et leur variété attirent depuis 25 ans les grimpeurs du monde entier.

Dans ce guide, vous trouverez les falaises de Saint-Léger-du-Ventoux bien sûr, mais aussi de nombreux autres sites moins fréquentés mais offrant la même qualité d’escalade.  

Ce topo, édité par Le CT FFME Vaucluse, a été réalisé bénévolement par les équipeurs eux-mêmes  et 100% des bénéfices sert à l’entretien des falaises de la vallée.

topo numérique d'escalade de Saint Léger et des gorges du Toulourenc
Couverture du topo ''papier'' - Edition 2022

Un peu d’histoire…

Pour les grimpeurs, l’escalade dans la vallée du Toulourenc, c’est avant tout ‘’St Lège’’, plus connu au départ sous le surnom de “la Baleine” (que l’on peut voir apparaître sur le rocher depuis le secteur Andalouse).
Les premières voies furent équipées en 1998 ; longtemps, “la baleine” est restée un site réservé aux meilleurs par le niveau élevé des voies, mais surtout du fait de leur engagement. Les voies intermédiaires, bien protégées, ne furent équipées que bien après, non sans susciter des polémiques et des tensions. Plus récemment encore, des voies presque faciles ont été équipées mais St Léger reste une falaise de haut niveau avec ses voies mythiques.
Citons entre autres quelques ascensions marquantes : Le premier 8b/8b+ à vue féminin par Caroline Ciavaldini dans Le Mur des six clopes en 2007, le premier (et à ce jour unique) 9a+ flash d’Adam Ondra dans Super Crackinette en 2018 ou la première féminine de Eagle 4 (9b décoté à 9a+) par Julia Charmoudie.
A l’instar de Céüse ou de Margalef, Saint-Léger est aujourd’hui l’une des falaises phares d’Europe. Cette reconnaissance est due bien sûr à la qualité exceptionnelle de l’escalade mais aussi à un environnement superbe et préservé. 

escalade à Saint Léger - Nolwen Berthier dans Stay Kratom stay safe
Nolwen Berthier dans Stay Kratom, stay safe (photo A. Rhodes)

L’escalade à Saint-Léger…

Sur cette falaise en pointillé de près d’un kilomètre de long, les murs s’enchainent, tous plus attirants les uns que les autres avec leurs toits et leurs bombés impressionnants et surtout avec des colos fabuleuses.  Ce rocher très sculpté offre une escalade très variée avec un profil de voies très majoritairement déversant.
Cette variété se retrouve aussi dans la conception des lignes (même si plusieurs plans fédéraux de rééquipement ont toutefois permis de sécuriser sans trop transformer le caractère des voies) ; plusieurs dizaines d’équipeurs s’y sont passionnés, forcément avec des visions très différentes.
La difficulté reste élevée avec un gros tiers des voies dans le niveau 8, et beaucoup dans le 7b/c.
Il n’y a quasiment pas de voies dans le 5ème degré mais à partir du niveau 6, vous trouverez de très belles lignes.

La variété des orientations permet de grimper toute l’année sauf les journées très froides de décembre et janvier où le soleil se cache trop tôt derrière le Ventoux.

Attention, après de fortes pluies, certains secteurs résurgent longtemps… c’est à ce phénomène que l’on doit les colos, alors pas d’impatience !

et dans les Gorges du Toulourenc

Mais la vallée de Toulourenc ne se résument pas à Saint Léger et plusieurs falaises permettent de grimper plus ‘’au calme’’ sur des profils variés. Si le niveau moyen reste très élevé, quelques rares secteurs sont plus abordables : Fête du spit dans les Basses-Gorges ou Le Grand mur rouge à Notre-Dame

Vous aurez donc l’embarras du choix pour grimper dans la vallée du Toulourenc : des secteurs “m’as-tu vu ?” si vous êtes jeunes, forts et beaux, des secteurs où les voies sont bien marquées à la magnésie, et d’autres pourtant tout aussi beaux, où vous serez très tranquilles pour déchiffrer les voies.

escalade sportive au secteur Peterouchnoc - Gorges du Toulourenc
Peterouchnoc - secteur Quand t'es à bout (Photo P. Duret).
Les Gorges du Toulourenc - secteur La Plage (photo Colin Sanchez)

La vallée du Toulourenc – Un environnement préservé

Jouissez des trésors et des beautés de St Léger, mais surtout prenez en soin ! (Cyril Ollagnier)

Certains grimpeurs ne sont jamais venus à Saint Léger, mais très peu n’y sont allés qu’une fois !
Si l’on aime venir et revenir dans les gorges du Toulourenc, c’est dû pour beaucoup à la beauté des lieux. Nous sommes dans les Baronnies, une région montagneuse très peu peuplée, avec une nature préservée dans une ambiance provençale. Les villages y sont d’une beauté simple et magnifique, habités par des gens qui ont souvent choisi de mieux vivre.

Dans les gorges, où coule la plus belle rivière de la région, on grimpe dans le calme fabuleux d’un endroit sans voiture. Évitons de transformer ces lieux en gymnase.