La falaise d'escalade de Céüse
La face Ouest de la superbe falaise de Céüse

Le topo numérique Escalade autour de Gap

Voir le topo sur l’application OmegaRoc

En plus de la région de Gap, le topo Escalade autour de Gap couvre les massifs du Dévoluy, du Champsaur et, un peu plus au Nord, du Valgaudemar et de la vallée du Buëch. Le topo présente une vingtaine de falaises sportives, dont la partie Ouest de la célèbre falaise de Céuse*, mais aussi de nombreuses grandes voies généralement tout équipées et de niveau modéré.

Les collectivités locales, imprégnées de culture ‘’montagne’’, financent l’entretien de plusieurs sites et favorisent la création de voies abordables. Grâce à cet engagement, de nombreuses falaises ont fait peau neuve ces dernières années.

L’auteur du topo, Laurent Girousse, est l’un des principaux équipeurs des falaises autour de Gap. Il est aussi l’auteur du topo exhaustif de Céüse. Accessoirement, il tient la Pizzeria Le Crux à Sigoyer qui nourrit les meilleurs grimpeurs du monde !

* Le topo ne présente que la partie ouest de Céüse c’est à dire la partie la plus abordable de la falaise et montre ainsi que Céüse n’est pas réservée à l’élite.

Les principaux sites inclus dans le topo

Falaises sportives:

Céüse ouest (secteurs Lumineuse, Golots à gogo, larme de pluie, Dalles du CAPEPS, Cactus) – Blocs de Céüse – Ventavon – La Roche des Arnauds – Savournon – SigottierAgnielles – Saint-Julien-en-Beauchêne – Neuvillard – La Jarjatte – Ancelle – Pont du Fossé (Corbière, Les Dauphins) – Chaillol – Lesdiguières – Colombeugne – Surette – Les Etroits – Les Gicons

Grandes voies:

Pic de Charance, Petite Céüse, Le Saix, Crête de la Gerle, Méolion ( Las poas, Les Sucettes de Méolion, L’aiguille des Bergers) – Sommet Rouge – Dalles de GleizeLa Valse des Prises (paroi des Colombiers)

L’escalade dans le Gapençais et les massifs proches

Pour beaucoup de grimpeurs (qui ne sont sans doute jamais venu dans le coin), l’escalade autour de Gap se résume à la célébrissime falaise de Céüse. Depuis plus de 20 ans, d’Avril à Septembre, Céüse est la destination grimpe la plus courue du globe. Elle le mérite… et elle en souffre aussi lorsque des centaines de grimpeurs se pressent à son pied.
Dans son ombre, de nombreux autres sites d’escalade sportive de très grandes qualités permettent à tous de grimper toute l’année.

escalade à la falaise de Ventavon - escalade sportive
Escalade hivernale à Ventavon (photo L. Girousse)

Déjà dans les Alpes mais avec un pied en Provence, Gap occupe une place privilégiée à la croisée de plusieurs massifs. En choisissant sa destination en fonction du calendrier et de la météo, c’est toujours la bonne saison pour grimper dans les environs.
Cette diversité géographique permet de grimper dans des cadres radicalement différents. Les superbes falaises d’hiver et mi-saison comme Ventavon, Sigottier, ou Agnielles permettent de grimper au soleil alors que la neige recouvre les sommets alentours. Cette neige qui empêche l’accès aux falaises d’altitude qu’on aura plaisir de retrouver aux beaux jours. On y grimpe alors sous l’œil des chamois dans un environnement montagne prononcé (Les Gicons, les dalles de Gleize, les falaises de Méollion…).

Cette diversité géographique induit aussi une belle diversité géologique. Le calcaire est prédominant avec des profils, des couleurs et des préhensions toujours renouvelés. Citons les murs exceptionnels de Céüse bien sûr, mais aussi les bombés de Ventavon, les dalles de Gleize ou les strates sans fin du Saix.
Enfin, les falaises du Valgaudemar, aux portes des Ecrins, permettent de varier les plaisirs sur le granite ou le gneiss. Ces roches grenues favorisent une escalade technique, où la pose des pieds est souvent décisive.
On retrouve aussi le granite sur les falaises dominant Méolion dans le Champsaur (Les Sucettes et Las Poas) où ont été équipées quelques grandes voies tout en sensations.

Escalade au Saix - Sous les pinces du crabe mugissant